UN PETIT HISTORIQUE DES BAGENELLES





LES PIONNIERS ET LE MILLION DU TOUR DE FRANCE :

« Je suis devenu Président du Ski Club avec un but bien défini et en vue de remplir la mission qui nous a été
données par les municipalités et les sociétés de la Vallée : créer un champ de ski avec remontée mécanique »
mission accomplie par ces amoureux de la neige et des Bagenelles qui autour de Richard Jean Claude et de M.
Lehmann, alors président du ski club organisent dès 1964 les premiers « Jeudis de Neige »Fréquentés par une
trentaine de jeunes au Col des Bagenelles, à l'époque ils remontaient la pente à pied….
Sainte Marie Aux Mines sut accueillir dignement le Tour de France et sous l'impulsion de M. Valentin et la célèbre
émission d'Europe 1 «Bonjour Monsieur Le Maire » la ville gagne le fameux million du Tour de France
Le 8 décembre 1965 le ski club décide l'achat d'un remonte pente « télé baby » rendu possible par un prêt de
5000 F consenti par « le comité du million du Tour de France. Même départ que l'actuel téléski, l'arrivée se situait
quelques dizaines de mètres plus haut, au niveau du captage de la source. Il était démonté à chaque utilisation, géré
par les bénévoles du club ; le prix de la remontée revenait alors à….50 cts !

Les premiers pas de l'aménagement des Bagenelles sont faits.

Les jeudis de neiges sont confiés à l'OSJC en 1966
Le premier slalom géant des Bagenelles est organisé le 16 février 1969 par le club. Malgré
50 cm de neige fraîche tombée la nuit, la route coupée, 130 coureurs prennent le départ de la course gérée par Mrs
Lehmann, Fischer, Schaer., Lagaisse, Koenig…..



LE GRAND REMONTE ET PIERRE KUHN :

Au cours de l'année 1970 le syndicat intercommunal de la Vallée de St Marie Aux Mines décide de l'acquisition «
d'un grand remonte pente » et en confie l'exploitation à M. Pierre Kuhn qui en deviendrait propriétaire après
remboursement des sommes avancées.
Les activités du ski club présidé par André Lagaisse sont dirigées par Lucien Didierjean, responsable des
disciplines nordiques et Jules Fréchard pour le ski alpin. Désiré construit un local d'hébergement au bas des pistes.
Raymond Hoffmann succède à André Lagaisse en 1972.
Alfred Bouvier et Lucien Didierjean mettent en place les premiers balisages des pistes de ski de fond en 1973.Le
Foyer de Fond est crée et Gérard Delacote est champion du Haut Rhin junior de Ski de fond..
En 1976 la dameuse mise au point par Mrs Hoffmann et Bouvier fonctionne…. avec un moteur de R4 !
Mais quelques années sans neige se succèdent et elles ont raison de la bonne volonté de Pierre Kuhn.

QUAND LES POMPIERS DONNAIENT LES PERCHES….

Le SIVOM prend le téléski à sa charge et le fait fonctionner. Désormais les perches sont données par les pompiers
!
Le ski club anime le site : « la montée des Bagenelles », «La Traversée du Brézouard », « les Bagenelles en fête
», autant d'événements festifs et compétitifs qui se succèdent au gré des années plus ou moins enneigées. Les
mercredis des neiges avec leur équipe autour de Jules donne l'envie de glisser aux jeunes de la vallée. Les années 80
deviennent fun avec ses courses de bosses ! En 1984 Gérard Delacote succède à Raymond Hoffmann à la
présidence du ski club.



LES ANNEES « SKOSI » :

Et Jean Marc Skosibusic devient propriétaire du téléski des Bagenelles.
Il entreprend très vite des travaux de modernisation du site : installation du baby derrière la Graine Johé (il rachète le
téleski que le curé Garnier faisait fonctionner au Faurupt) travaux de bulldozer et création de « la bleue »et de la
piste verte « Jules Fréchard »
Gérard Delacote initie les premiers adeptes de snowboard.
On fait « La Fête à Jules ».
La loi Montagne impose aux collectivités la mise en concession des domaines skiables : Jean Marc seul candidat
,signe en 1999 un bail de 9ans.
Le snowboard devient discipline olympique : Les Bagenelles rêvent de champions :ils deviennent champions et
championnes du monde juniors, champions et championne de France et vont aux Jeux Olympiques à Salt Lake City
en 2002 Les Bagenelles sont fières de leurs petits !
Michel Valdenaire prend la suite de Gérard Delacote à la tête du ski club
La neige se fait rare et Jean Marc passe le relais à……





JEAN LUC DUMOULIN….


Les amoureux de glisse, les fans de poudreuses(celle des Bagenelles a une saveur si particulière) saluent l'initiative
des Dumoulin qui en reprenant la gérance du site continuent l'histoire des Bagenelles.



Petite histoire des Bagenelles reconstituée par Nadine Cosnier avec les archives du club et quelques
discussions avec nos " pionniers."